non classé

Une analyse territoriale de l’Ukraine
A territorial analysis of Ukraine

3. Disparités régionales déclinantes, conflits régionaux croissants

3. Declining regional disparities, rising concerns

Les inégalités régionales de revenu sont très élevées : en 2010, les revenus de la ville de Kiev sont plus de deux fois plus élevés que la moyenne nationale (Carte 10). L’Est arrive en deuxième position. Les revenus les plus bas sont à l’Ouest, c’est-à-dire dans la partie du pays voisine de l’UE. Depuis l’effondrement de l’URSS, les salaires ont sévèrement décliné dans l’Est industriel. Deux territoires semblent avoir bénéficié de la construction de l’Ukraine post-soviétique : l’Ouest et la ville capitale (Carte 11). La figure 2 montre l’impressionnante progression des salaires dans la ville-capitale, comme dans toute construction nationale, particulièrement dans les pays post-soviétiques.

Pour autant qu’on puisse interpréter ces données régionalisées, c’est de l’Est que partent une grande part des exportations nationales. Le niveau des exportations de marchandises par habitant est très élevé dans les régions de Donetsk et Dnipropetrovsk, qui assurent plus d’un tiers des exportations nationales de marchandises – notamment le minerai de fer, l’acier laminé, les produits chimiques de base et les engrais. La ville de Kiev apparait également très exportatrice mais parce qu’elle accueille une grande part des sièges sociaux d’entreprises dont la production est implantée dans d’autres régions. Et surtout elle est encore plus importatrice, d’où une balance commerciale très déficitaire (Carte 13). L’Ukraine semble donc se procurer des ressources financières commerciales en grande partie grâce à ses régions orientales. Une majorité de ce commerce est fait avec la CEI et surtout la Russie (d’autant plus que 8 % des flux non ventilés géographiquement sont des flux gaziers « non renseignés » – autrement dit du gaz provenant de Russie). Les liens économiques entre la Russie et l’Ukraine, notamment sa partie orientale, se sont développés depuis le 19e siècle ; la période soviétique aura renforcé ces liens historiques.

Income regional disparities are very high: in 2010 income is more than twice higher in the City of Kiev than national average (Map 10). The East runs second. The lowest incomes are in the West, that is to say in territories neighbouring EU countries. Since the collapse of the Soviet Union, in the Eastern industrial regions wages have been severely declining as compared with national average. On the contrary, during the modern nation-state building era, the relative average amount increased in the West and especially in Kiev (Map 11). Figure 2 shows the impressive rise of the average wage in the capital city compared to national average, a typical phenomenon in any nation-building process and in particular in post-Soviet countries. The East remains the main source of Ukrainian exports: exports per capita value is particularly high in the regions of Donetsk and Dnipropetrovsk, which provide more than a third of the country exported goods, mainly iron ore, rolled steel, basic chemicals and fertilizers. The city of Kiev also appears as an important exporter since it hosts the headquarters of many important companies whose production units are located in other regions (regionalised data on foreign trade are always questionable). But the import of Kiev is even larger, thus its trade balance is highly negative (Map 13). Therefore, Ukraine earns most of its foreign trade revenues thanks to industrial exports from its Eastern part. CIS countries, especially Russia, are its main trade partners, particularly when considering that national statistics does not distribute by regions 8% of the foreign trade, which mostly consists in “undocumented” natural gas coming from Russia. Ukraine and Russia have for centuries belonged to the same single economic space, and economic links inherited from Soviet times are still strong especially in the East.

Carte 10 – Revenus, 2010 Map 10 – Incomes, 2010
Carte 11 – Disparités régionales des salaires, 1995-2010 Map 11 – Wages regional disparities, 1995-2010
Figure 2 – Les salaires dans les régions ukrainiennes (moyenne nationale=100), 1995-2010 : le boom de Kiev Figure 2 – Salaries in the Ukrainian regions (national average = 100), 1995-2010: the boom of the City of Kiev
Carte 12 – Exportations ukrainiennes, 2013 : un contraste régional Map 12 – Ukrainian exports, 2013: a geographical divide
Carte 13 – La balance commerciale des régions ukrainiennes, 2013 Map 13 – Trade balance of the Ukrainian regions, 2013
fr_FR