Non classé

Les enjeux de l’élection européenne cartes sur table

1. Énergie : les pays européens peuvent-ils se passer d’une politique européenne ?

1.1. Une Europe de plus en plus dépendante

La dépendance énergétique de l’UE était de 44 % en 1995, elle atteindra 65 % en 2025 et même 80 % pour le gaz. La production nucléaire (France surtout) et le pétrole de Mer du Nord (qui s’épuise) suffisent de moins en moins. D’ici 2020, les pays membres de l’UE se sont mis d’accord en 2008 pour atteindre 20 % d’énergies renouvelables dans leur consommation énergétique, pour réduire de 20 % les émissions de CO2 et augmenter de 20 % l’efficacité énergétique. Le chemin pour y parvenir est incertain car la Commission ne dit pas en quoi ces objectifs sont contraignants. En réalité, les pays membres ne s’entendent ni sur la transition énergétique (le recul du nucléaire en Allemagne s’accompagne d’un essor rapide du charbon), ni sur les gaz de schiste, ni sur une stratégie commune d’importation notamment vis-à-vis de la Russie. Or sans politique commune de l’énergie, pas de stratégie possible vis-à-vis de la Russie dans quelque domaine que ce soit…

Balance commerciale dans l’énergie : des pays européens dans l’ensemble déficitaires

Outre la Norvège, les fournisseurs d’énergie de l’UE sont quasi exclusivement les pays de son voisinage. La Russie vient en premier. Elle détient le tiers des réserves mondiales de gaz, 12 % de celles de pétrole et 10 % de celles de charbon. Elle procure le tiers des hydrocarbures importés par l’Europe et un quart de son charbon. La position commerciale russe est forte en Finlande, en Europe centrale, en Allemagne et en Grèce. Elle l’est surtout dans les États Baltes où la quasi-totalité du gaz naturel et du pétrole viennent de Russie et où les entreprises russes possèdent le tiers des firmes énergétiques locales. Nos deuxièmes fournisseurs sont les voisins méditerranéens qui procurent le tiers du gaz et un quart du pétrole importés par l’UE, sans compter le rôle clé de la Turquie pour le transit des hydrocarbures du Moyen-Orient. Tous ces pays sont très dépendants des ventes à l’Europe. C’est une base pour une coopération stratégique entre l’Europe et ses voisins afin de sécuriser ces échanges, et qui pourrait susciter une politique énergétique commune.

D’où vient l’énergie consommée en Europe ?

<img src=”https://cist.cnrs.fr/wp-content/uploads/2014/05/cist-itan-dossier_europe_carte1-2.png” width=”131 px” height=”” lightbox=”on” title=”D où vient l énergie consommée en Europe ?” align=”” ]

fr_FR