MIT conflits OTMA compte-rendu

Lancement du projet OTMA

Lancé officiellement à Tunis les 15 et 16 octobre 2012, l’Observatoire des transitions dans le monde arabe (OTMA) est un projet conjoint entre des équipes de recherche au nord structurées autour du CIST et au sud avec un réseau structuré autour de l’Association des économistes tunisiens (Asectu) et l’Association marocaine de sciences économiques (Amse).

Coordonné par Jean-Yves Moisseron, économiste à l’IRD et directeur adjoint du CIST, OTMA vise à construire une structure pluridisciplinaire et pluri-pays pour l’observation et l’analyse à moyen terme des transformations dans le monde arabe. Sa première fonction sera de mutualiser les études théoriques et empiriques sur la transition dans le monde arabe et d’établir des éléments d’appréhension comparables dans le temps (années n, n+1, n+2,…..) et dans l’espace (Tunisie, Maroc, Algérie, Égypte).

Méthode

OTMA construira ses propres indicateurs à partir d’enquêtes quantitatives de terrain (2000 ménages par pays) afin d’établir chaque année un état de la transition pour chacun des pays. Il permettra de suivre au cours des dix prochaines années dans le monde la transition démocratique arabe en train de se faire, dans ses dimensions économiques, politiques, géographiques,démographiques, sociales, territoriales…. Une première série d’enquêtes qualitative effectuées sous forme d’interventions sociologiques et dont les comptes-rendus seront étudiés par une analyse textuelle de contenu, définira des marqueurs de la transition (état de droit, statut des femmes, corruption, débat public…).

fr_FR