non classé

Géomédia 1 – Une cartographie géomédiatique de la crise tunisienne

[:fr]

2.3. Une métropolisation au profit du littoral

Au-delà de l’enclavement géographique, les régions intérieures de Tunisie apparaissent également déconnectée des réseaux de communication modernes. Une variante plus moderne des théories du décollage économique consisterait alors à expliquer le retard des régions de l’intérieur tunisien par l’absence de grandes villes ouvertes sur l’international ainsi que par le faible niveau d’éducation de ses habitants. Les statistiques corroborent cette hypothèse en ce sens qu’elles montrent une gigantesque fracture numérique entre le littoral et l’intérieur en matière d’accès à internet et la téléphonie mobile. La Tunisie illustrerait ainsi la tendance mondiale à une métropolisation qui concentre croissance et créativité dans les grandes villes, abandonnant les régions déshéritées à leur sort de simple réservoir de main d’œuvre non qualifiée.

Claude Grasland (CIST)

Tunisie : part des ménages possédant un ordinateur - Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
Tunisie : part des ménages possédant un ordinateur
Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
Tunisie : part des ménages ayant au moins un téléphone portable - Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
Tunisie : part des ménages ayant au moins un téléphone portable
Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)

Tunisie : part des actifs diplômés du supérieur - Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
Tunisie : part des actifs diplômés du supérieur
Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
[:]
fr_FR