non classé

Géomédia 1 – Une cartographie géomédiatique de la crise tunisienne

[:fr][:fr]

5.2. Géographie du peuplement maghrébin – Une population urbanisée et littorale

La superficie des pays du Maghreb couvre 3 millions de km², soit plus de 5 fois supérieure à celle de la France. La population de ces trois pays est de 73 millions d’habitants. Les États du Maghreb pris dans leur globalité sont peu densément peuplés (24 habitants par km²). Derrière ces éléments de cadrage, on observe néanmoins d’importantes différences internes.
Tout d’abord, précisons que le peuplement de l’espace maghrébin est avant tout littoral : les régions côtières de la mer Méditerranée et de l’océan Atlantique rassemblent à elles seules 48% de la population, pour seulement 7% de la surface totale. À l’inverse, les cinq wilayas du sud algérien (représentées en bleu sur la carte de situation) cumulent près de 55% de la superficie des trois États réunis pour seulement 1% de leurs populations totales [1].
Deuxièmement, la population est majoritairement urbanisée. Lorsqu’on considère uniquement les unités territoriales comprenant les trois premières agglomérations de chacun des pays du Maghreb, on constate qu’elles concentrent près de 25 % de la population totale pour une surface cumulée inférieure à 1% de la surface totale [2].

Claude Grasland (RIATE) et Ronan Ysebaert (RIATE)

[1] C’est la raison pour laquelle ces unités territoriales n’ont pas été considérées dans l’anamorphose car elles auraient nuit à sa qualité graphique.
[2] C’est sans compter que de grandes agglomérations (Tanger, Marrakech, Batna) n’ont pas été considérées dans ce calcul.[:][:]
fr_FR