logo


Date

23 mars 2018 // 08:00 – 11:45






Cet atelier de cartographie expérimentale se tient Campus Pasteur, 3 av. Pasteur à Rouen – salle C121, dans le cadre du 4e colloque international du CIST, Représenter les territoires, en lien avec la session 6 – Territ’Arts

Animatrices : Anne-Christine Bronner (SAGE, Strasbourg) & Florence Troin (CITERES, Tours)

L’objectif de l’atelier de cartographie expérimentale est d’offrir un cadre pour explorer des écritures non conventionnelles des territoires, en se jouant des normes (ou en les ignorant), en s’échappant de la sphère de la production automatisée des représentations des données géographiques, pour aller vers une dimension artistique/esthétique et travailler sur l’intention cartographique. L’Atelier est librement inspiré des travaux de Philippe Rekacewicz (visonscarto & Université d’Helsinki). Il s’adresse aux volontaires de toutes disciplines (géographie, urbanisme, sociologie, mais aussi design, art, architecture, etc.) et ne nécessite aucune compétence en dessin, aucun talent artistique, aucun pré-requis en cartographie… La rencontre s’inscrit comme un moment d’apprentissage collectif. Le format de l’Atelier permet des échanges nourris, le tout créant une histoire commune. Du point de vue méthodologique, nous explorerons le concept de l’Identity Map qui nous fera rentrer « de plein fouet » dans le domaine de la cartographie, une cartographie dans laquelle on aura introduit des sentiments, en plus des informations géographiques habituelles, sans que nous en disions davantage… L’invention – ou réinvention – du langage cartographique pourra se faire grâce à l’association d’énoncés simples et explicites qui permettent de s’initier ou de se réapproprier le processus cartographique (« Qu’est-ce que je représente ? » « Comment je le structure ? » « Comment je le représente ? » « Que raconte, au final, la carte, ma carte ? ») et d’un travail de cartographie « à la main ».
Concrètement, nous souhaitons profiter de cette session Territ’Arts pour créer un focus sur les multiples formes possibles du langage (carto)graphique.

Nombre de places limitées à 20 participant.e.s – Inscription obligatoire

En savoir plus