logo


Date limite

29 septembre 2016






Niveau : Master 2
Durée : négociable
Lieu : Université Paris Diderot (CIST)
Début de stage : fin septembre 2016

Encadrement

Marta Severo, Université Paris 10
Timothée Giraud, UMS RIATE, CNRS
Hugues Pecout, GIS CIST, CNRS

Le stage s’inscrit dans le cadre du projet Grandes métropoles du Collège international des sciences du territoire. L’objectif du projet est de constituer une base de données d’informations locales et comparables couvrant plusieurs thématiques et plusieurs grandes métropoles. Les premières métropoles étudiées sont Paris, Chicago et Mexico.
Une des thématiques considérée est « média et réseaux sociaux ». Dans ce cadre, plusieurs millions de tweets géo-localisés dans les trois zones métropolitaines, ainsi que les tweets évoquant ces différents territoires sont collectés depuis décembre 2015.

L’objectif de ce stage est de conduire des analyses exploratoires sur ces données, en identifiant les techniques d’analyse les plus efficaces et les appliquant aux corpus déjà récoltés. L’analyse sera principalement orientée sur l’identification des discours liés aux problématiques spatiales de ces différentes métropoles.

Le stagiaire sera guidé dans l’analyse de ces données twitter (texte et images). Il sera amené à utiliser différentes méthodes d’analyses statistiques et textuelles (qualitatives et quantitatives) et à réaliser différentes représentations des résultats (notamment cartographiques).
Le candidat devra être capable de travailler sur toutes les étapes du processus de traitement, d’analyse et de représentation de ces données à caractère spatiale. Le stagiaire pourra également expérimenter des méthodes numériques adaptées à l’analyse des données de réseaux sociaux. Le corpus de données ayant déjà été récolté, des compétences en extraction des données ne sont pas nécessaires.

Prérequis (souhaitables)

– Connaissance du réseau social Twitter
– Compétence en analyse statistique et textuelle
– Compétence en analyse de graphes et de réseaux sociaux
– Compétence en gestion de données
– Connaissances en cartographie
– Connaissance en traitement automatique du langage
– Connaissance du logiciel R
– Capacité de lecture et d’analyse de la littérature scientifique
– Capacité à travailler en équipe et de manière autonome
– Anglais : compréhension écrite et orale niveau 2 / expression écrite et orale niveau 1
– Espagnol : compréhension/expression écrite et orale niveau 1

Le stage est rémunéré.

Montant de la gratification : 3,6 €/h et prise en charge des frais de transport.
Volume horaire hebdomadaire : 35h – à temps complet.

Selon les résultats du stage, une poursuite en thèse pourrait être envisagée.

En savoir plus