AAC CIST2023 – Apprendre des territoires / Enseigner les territoires

Date 

Date limite
15 janvier 2023    

Catégories

Le colloque, coordonné par Claude GRASLAND et France GUERIN-PACE, se tiendra du 15 au 17 novembre 2023 sur le campus Condorcet (Paris-Aubervilliers).

Télécharger l’appel à communications complet
fichier modèle avec les instructions (docx)
fr_1.pngAppel à communications (pdf)
es‧png Convocatoria de comunicaciones (pdf)

Ce 6e colloque du CIST pose la double question de savoir à la fois comment enseigner les territoires (savoirs académiques, méthodes empiriques, approches disciplinaires, etc.) et comment apprendre des territoires (observer, découvrir, décrire, expérimenter, etc.). Que le territoire soit défini comme un objet théorique de connaissance scientifique que l’on peut enseigner ou comme un corpus de pratiques que l’on peut transmettre, émerge de manière incontournable la question du rapport entre l’universalité apparente du concept de territoire et la diversité des emplois de la notion et des pratiques qui lui sont associées. À la différence du concept d’espace qui a donné naissance à de nombreux modèles théoriques, la notion de territoire met directement en question le rapport des individus, des groupes ou des sociétés à des lieux concrets, impliquant de ce fait un échange entre les acteurs et les territoires concernés.
L’objectif des sessions proposées est de montrer, d’une part, les spécificités des méthodes d’enseignement des sciences territoriales dans les différentes disciplines concernées en examinant notamment leurs variations disciplinaires et internationales. Et d’autre part de montrer comment la recherche en sciences territoriales développe des méthodologies spécifiques de questionnement des lieux et des acteurs en se focalisant sur des périodes de temps banales ou des moments de crise, et en choisissant des terrains ordinaires ou exceptionnels.

« L’homme est un animal sémiologique dont la territorialité est conditionnée par les langages, les systèmes de signe et les codes »
Claude RAFFESTIN, 1987

Les propositions de communications devront obligatoirement s’inscrire dans l’une des 17 sessions ci-dessous :

Dates importantes

  • Date limite de soumission de communication : 15 janvier 2023, exclusivement via le site internet du colloque cist2023.sciencesconf.org (onglet DEPOSER)
  • Réponse du comité scientifique aux auteur‧es : courant avril/mai 2023
  • 15 au 17 novembre 2023 : 6e colloque du CIST au campus Condorcet

Modalités de réponse

Les langues du colloque sont le français, l’anglais et l’espagnol.
Les propositions de communication devront être rédigées dans l’une des trois langues (le support de présentation étant de préférence en anglais) ; elles devront se conformer au modèle (en haut de la page, également disponible sur le site du colloque cist2023.sciencesconf.org).

Le fichier word devra impérativement comprendre les 4 éléments suivants :

  • un résumé de 1 000 signes (esp. comprises) en français + l’une des 2 autres langues
  • 3 à 6 mots clés en français + l’une des 2 autres langues
  • un texte principal entre 10 000 et 15 000 signes (esp. comprises)
  • une bibliographie de 5 à 10 références.

Toute proposition incomplète, sous ou sur-dimensionnée ne sera pas soumise à évaluation.

Modalités d’évaluation des propositions

Les communications proposées seront évaluées par un‧e expert‧e extérieur‧e, les coporteur‧es de session et par le conseil scientifique du colloque qui comprend les membres du conseil scientifique du CIST élargi à des personnalités extérieures.

fr_FR