publication A&T

Rapports à l’espace et formes d’engagement : ancrage, attachement, territorialisation

P. Melé & C. Neveu (dir.), numéro thématique de L’Espace politique, revue en ligne de géographie politique et de géopolitique , n° 38 | 2019-2

Le dossier thématique de ce numéro de L’Espace politique fait suite aux journées d’études organisées en décembre 2018 par l’axe Actions et territorialisations et par l’équipe CoST / Citeres.

The aim of this issue of L’Espace politique est d’analyser la place qu’occupe la question des rapports à l’espace des individus et des groupes au sein de mobilisations et engagements localisés. Il s’agit pour nous de poser à nouveau frais cette question toujours présente mais souvent de façon implicite dans les recherches qui s’intéressent à l’étude des actions collectives mises en œuvre dans le cadre de mobilisations locales, de conflits de proximité ou d’expériences de citoyenneté. Nous avons choisi dans l’appel à articles d’adopter la notion de formes d’engagement pour élargir le regard et prendre en compte des modalités d’actions collectives ou de participation à des collectifs qu’il n’est pas possible d’appréhender sous l’angle du conflit. Par ailleurs, nous ne souhaitons pas limiter la réflexion aux situations qui ont directement l’espace ou la proximité comme enjeux. Dans la littérature, les façons d’exprimer l’importance de la relation à l’espace sont nombreuses : les notions d’appartenance, d’enracinement, d’ancrage, d’attachement, d’identité locale, de capital d’autochtonie cherchent à rendre compte de l’intensité ou de la qualité de la relation des individus ou des groupes à des lieux et à des espaces.


More...

en_GB