non classé

Géomédia 1 – Une cartographie géomédiatique de la crise tunisienne

[:fr]

2.1. Transition démographique et exode rural

Les libéraux optimistes pourraient ne voir dans le retard de l’intérieur qu’un simple décalage dans les transitions démographiques et économiques qui ont touché plus tôt Tunis et les régions côtières. Avec encore plus de 30% d’actifs dans l’agriculture, les régions intérieures sont en quelque sorte l’ultime refuge d’une société traditionnelle qui s’est mis plus tard à la contraception et possède de ce fait encore une population jeune (plus de 42%). Le marché assure l’ajustement entre cette offre de travail intérieure et la demande côtière par le biais de flux migratoires asymétriques : à Sidi Bouzid il y avait en moyenne 340 départs pour 100 arrivées entre 1999 et 2004.

Claude Grasland (CIST)

Tunisie : part des actifs dans l'agriculture - Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
Part des actifs dans l’agriculture (Tunisie)
Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
Tunisie : part des jeunes (0-19 ans) - Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
Part des jeunes (0-19 ans) (Tunisie)
Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
Tunisie : exode migratoire - Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
Exode migratoire (Tunisie)
Carte réalisée par Timothée Giraud (CIST)
[:]
en_GB