Les notebooks, enjeux et problématiques en lien avec le cycle des données de la recherche

3 December 2021
// 14:00 - 16:00


La journée d’étude se tient dans l’Abbaye d’Ardenne à Saint-Germain-la-Blanche-Herbe

L’atelier, coorganisé par Konrad Hinsen (CBM-Synchrotron SOLEIL, CNRS), Raphaëlle Krummeich (IRIHS, Université de Rouen Normandie), Laurent Mouchard (LITIS), Hugues Pecout (CIST / projet Rzine), Pierre Poulain (Université de Paris), Sébastien Rey-Coyrehourcq (IDEES), Nicolas Sauret (TGIR Humanum / HNLab), se tient dans le cadre de la journée d’étude normande sur les données de la recherche.

Qu’on les appelle « notebooks », « article exécutable » ou « publication reproductible », la démocratisation du literate programming et des technologies supports (Org, RMarkdown, Jupyter) soulève un ensemble de problématiques susceptible d’interroger de nombreux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ces pratiques émergentes s’inscrivent dans le contexte actuel de la science ouverte et de nombreuses initiatives pour une meilleure gestion des données de la recherche (FAIR / facilement trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables). Cet atelier se place donc dans une continuité des présentations et des discussions opérées le matin.
De par l’articulation sur un même support dynamique de textes, mais aussi de codes sources et de l’accès à des données et leurs transformations, les « notebooks » s’utilisent comme outil de collaboration, d’expérimentation, mais aussi de communication scientifique. Ils se révèlent être ainsi un vecteur particulièrement pertinent pour la réutilisation des données, la reproductibilité de la recherche, et l’ouverture et la transparence des protocoles de recherche.
L’objet questionne non seulement nos pratiques scientifiques (reproductibilité, écriture scientifique, etc.) mais également les chaînes de publications, les infrastructures matérielles et logicielles susceptibles d’accueillir ces pratiques, tout comme leur appropriation et la médiation entre équipes de recherche, étudiants et étudiantes et personnel d’appui à la recherche.
L’atelier commencera par une présentation/sensibilisation à l’objet « notebook » et des différentes problématiques qu’il soulève par « métier ». Les participants et participantes pourront également manipuler un type de « notebook » pour se familiariser avec l’objet. Enfin nous prévoyons de clôturer cet atelier par une information sur les groupe de travail réfléchissant aux problématiques associées au « notebook » et ses usages, puis une séance de questions/réponses/discussions avec le public.

Site dédié à la journée

en_GB