MEDIA CIST

Création officielle de l’axe Géomédia

L’axe Geomedia est devenu un axe autonome avec l’accord du comité de direction.

[:fr]L’axe Géomédia, dont les activités ont débuté dès le début du CIST dans le cadre de l’axe Information territoriale est devenu un axe autonome avec l’accord du comité de direction.

La réunion fondatrice rassemblant une douzaine de chercheurs en géographie, informatique et sciences de la communication s’est tenue fin juin et a désigné trois coordinateurs relevant de chacune des disciplines concernées : sciences de la communication (Marta Severo, Université de Lille 3), informatique (Jean-Marc Vincent, Université de Grenoble) et géographie (Claude Grasland, Université Paris Diderot).

Un premier projet de recherche sur trois ans a été élaboré dans le cadre d’une ANR Corpus déposé en octobre 2011 et dont les résultats sont attendus fin juillet. Il comporte à la fois la mise en place d’un outil de capture des flux RSS des journaux (dont le prototype est opérationnel) et une recherche sur les flux internationaux de dépêches de presse envisagés comme révélateurs des inégalités mondiales et facteurs de régionalisation du monde en « bassins médiatiques ».
D’autres projets analysent plutôt la façon dont internet et la blogosphère contribuent à transformer des événements locaux en actualités mondiales, avec en particulier des recherches portant sur la blogosphère chinoise et les printemps arabes.

En tout état de cause – et quel que soit le résultat de l’ANR Corpus – l’axe est ouvert à de nouvelles participations et souhaite développer des problématiques croisées avec les autres axes du CIST qui seraient intéressés par une analyse géomédiatique de corpus thématiques ciblés (santé, agriculture, biodiversité, catastrophes naturelles, …).

En savoir plus

[list type=”arrow3″] [/list][:en]L’axe Géomédia, dont les activités ont débuté dès le début du CIST dans le cadre de l’axe Information territoriale est devenu un axe autonome avec l’accord du comité de direction.

La réunion fondatrice rassemblant une douzaine de chercheurs en géographie, informatique et sciences de la communication s’est tenue fin juin et a désigné trois coordinateurs relevant de chacune des disciplines concernées : sciences de la communication (Marta Severo, Université de Lille 3), informatique (Jean-Marc Vincent, Université de Grenoble) et géographie (Claude Grasland, Université Paris Diderot).

Un premier projet de recherche sur trois ans a été élaboré dans le cadre d’une ANR Corpus déposé en octobre 2011 et dont les résultats sont attendus fin juillet. Il comporte à la fois la mise en place d’un outil de capture des flux RSS des journaux (dont le prototype est opérationnel) et une recherche sur les flux internationaux de dépêches de presse envisagés comme révélateurs des inégalités mondiales et facteurs de régionalisation du monde en « bassins médiatiques ».
D’autres projets analysent plutôt la façon dont internet et la blogosphère contribuent à transformer des événements locaux en actualités mondiales, avec en particulier des recherches portant sur la blogosphère chinoise et les printemps arabes.

En tout état de cause – et quel que soit le résultat de l’ANR Corpus – l’axe est ouvert à de nouvelles participations et souhaite développer des problématiques croisées avec les autres axes du CIST qui seraient intéressés par une analyse géomédiatique de corpus thématiques ciblés (santé, agriculture, biodiversité, catastrophes naturelles, …).

En savoir plus

[list type=”arrow3″] [/list][:]
fr_FR