logo


L’assemblée générale du 27 mars 2014 marque une étape importante dans la vie du CIST : elle doit orienter l’activité du GIS dans la deuxième phase de son existence, durant les quatre prochaines années.

Ouverte à tous les chercheurs et ingénieurs du GIS, elle répondra aux questions suivantes :
1. Comment porter l’interdisciplinarité au-delà des SHS ?
2. Sur le plan théorique, comment progresser vers la « méta-science » des territoires ?
3. Quelle reformulation des axes existants, quels nouveaux axes, quels regroupements d’axes ?
4. Comment faire du CIST un outil pour une meilleure mutualisation des bases de données ?
5. Comment mieux valoriser les moyens du GIS dans le réseau ?
6. Faut-il poursuivre dans la voie – efficace – de l’aide apportée par le GIS à la réponse à des appels d’offres ?
7. Comment améliorer l’interaction entre chercheurs et acteurs territoriaux ?
8. Dans quelle(s) direction(s) poursuivre l’extension de son réseau, notamment à l’international ?
9. Comment mieux articuler recherche et formations, notamment au niveau doctoral ?
10. Au printemps 2014, le GIS va renouveler ses instances (bureau, c’est-à-dire directeur + directeurs adjoint, présidence et membres du conseil scientifique) : quelles candidatures, au nom de quel projet ?

L’AG du CIST se tient le 27 mars 2014 de 18h à 19h, à l’amphi Buffon, campus Paris Diderot, 15 rue Hélène Brion, Paris 13e, en marge du 2e colloque international du CIST