logo


Date

7 juin 2018 – 8 juin 2018






Changement de lieu
Le colloque se tient à AgroParisTech, Paris 5e
– jeudi 7 juin dans l’amphithéâtre Tisserand
– vendredi 8 juin dans l’amphithéâtre Risler

Quand la ville devient métropole, quand la plaque urbaine, dense de réseaux et riche de millions d’êtres, se déploie sur une vaste étendue, les conditions de l’habitabilité et de la soutenabilité ne doivent-elles pas être repensées en profondeur ? Peut-on encore résumer l’enjeu à une meilleure prise en compte de la nature en ville ? À une réduction de l’empreinte écologique de la cité sur l’environnement ? À un nouveau partage de l’espace entre humains et non-humains ? Par ses dimensions remarquables, par les flux considérables qu’elle capte et qu’elle génère, la métropole n’invite-t-elle pas plutôt à renouer globalement avec la dynamique complexe du vivant, qui dépasse la seule question de la biodiversité (considérée comme la diversité des gènes, des espèces, des écosystèmes et leurs interactions) ? N’est-ce pas même une condition sine qua non de la pérennité, de la vitalité et de l’adaptabilité de la ville-monde ?

Ces questions sont envisagées dans une perspective d’action. L’ambition de ces deux journées est de réunir des chercheur.e.s et des opérationnel.le.s, des acteurs publics et privés pour interroger d’une part les actions de prise en charge de la biodiversité dans la métropole et, d’autre part, aider les acteurs à s’accorder sur des enjeux communs. Cette manifestation scientifique sera également l’occasion d’interroger le rôle des territoires dans cette prise en charge du vivant.

En savoir plus