logo


Date

22 mars 2018 – 24 mars 2018






Le colloque se tient à l’UFR de droit, de sciences économiques et de gestion de l’Université de Rouen Normandie, 3 av. Pasteur à Rouen

Après trois colloques qui ont successivement cherché à fonder les sciences du territoire, à en dépasser les fronts et frontières, notamment en termes de collaborations interdisciplinaires, et enfin à explorer la demande sociale territoriale, le 4e colloque du CIST vise à mobiliser les sciences territoriales pour aborder la question des représentations. L’objectif du colloque est de se saisir de cette approche des territoires par les représentations et de déterminer ce qu’elle apporte à l’analyse des territoires, d’un point de vue théorique, méthodologique et empirique.
Issues de champs disciplinaires divers, notamment de la psychologie, les analyses portant sur les représentations se sont diffusées dans l’ensemble des sciences humaines et sont abordées dans des acceptions très variées par les géographes, les sociologues, les historiens ou les spécialistes de sciences juridiques et politiques. Tant le concept de territoire que celui de représentation sont donc à même, du fait de leur polysémie, de permettre de croiser différentes thématiques, méthodes et disciplines.

Toutes les formes de « représentations » sont mobilisables dans le cadre de ce colloque : concepts, idées, schèmes, cartes, textes, images fixes ou animées, bases de données, vecteurs multimédias mobilisés dans le cadre de la construction, de l’aménagement et de la transformation des territoires. De même, les sources peuvent puiser dans une large gamme : des enquêtes, des entretiens, des biographies, des témoignages, des documents juridiques, politiques ou culturels, des plans, des programmes, des projets ou des rêves, des productions artistiques, des supports publicitaires, ludiques ou militants, des œuvres canoniques ou bien des traces fugaces sur les réseaux sociaux, etc. L’essentiel sera de pouvoir convoquer un matériau empirique susceptible d’apporter des réponses aux débats scientifiques portant sur la question du rôle des représentations dans la territorialisation des sociétés.

Au programme notamment,
– 110 communications réparties dans 15 sessions thématiques et une session varia
– une plénière « Comment les sciences humaines se représentent les territoires »
– 3 tables rondes grand public sur « Rouen, construire l’identité métropolitaine », « La construction des territoires est-elle un objet de fiction littéraire » et « L’Europe, un territoire en crise de représentations »
– des ateliers (présentation de l’outil de réalisation cartographique MAGRIT, atelier de cartographie expérimentale) et enquêtes
– un concours photo auquel participe les inscrits au colloque

En savoir plus