logo


Date limite

15 mai 2017






La thèse est financée dans le cadre du projet H2020 Odycceus

– Salaire : 21 K€ brut annuel
– Lieu de travail : Université Paris Diderot – Paris – France / GIS CIST
– Spécialité principale : géographie et science des territoires
– Spécialité secondaire : sciences de l’information et de la communication, analyse textuelle

Description du sujet de thèse

Le/la candidat(e) développera un projet de recherche portant sur « Analyse géographique et politique de la médiatisation des conflits de frontière en Europe » et s’inscrivant dans les études de cas produites par le projet H2020 ODYCCEUS (WP5), notamment le cas des refugiés. Le contenu de la thèse devra clairement s’inscrire dans les termes de référence du WP5 du projet tels qu’ils ont été définis lors de la réponse à l’appel d’offres :

La thèse analyse les conflits géopolitiques à différentes échelles géographiques et temporels. Elle s’appuye sur une base de données d’actualités produites par des journaux (flux RSS) et/ou des données issues des médias sociaux, pour cartographier des événements conflictuels liés à la définition de frontières politiques ) trois échelles différentes : intra-nationale (e.g. séparation de l’Écosse du reste du Royaume-Uni ou Catalogne-Espagne), inter-nationale (e.g. conflit Russie-Ukraine pour la Crimée) et supra-nationale (e.g. adhésion de la Turquie à l’UE).

De plus, le.la candidat.e fournira une réelle analyse qualitative et quantitative analysis des conflits en cours sur les frontières de l’Europe dans le contexte de la crise des réfugiés. En extrayant les représentations des conflits de données textuelles, il.elle identifiera et expliquera les divergences entre les différents participants au débat.

Dans cette thèse, il.elle développera des concepts pour analyser des visions du monde données par les médias classiques et médias sociaux, croisant les perspectives de la géographie quantitative et des sciences des médias. Dans une recherche récente, l’Université Paris Diderot a développé le concept d’ « agenda médiatique international », c’est-à-dire une approche interdisciplinaire visant à étudier les flux d’informations qui structurent l’espace public international sur la base de l’analyse des citations et co-citations de pays dans les journaux quotidiens. En effet, en archivant et analysant les flux RSS d’un large échantillon de journaux autour du monde, il a été possible de fournir des preuves tangibles de l’existence de fortes disparités dans la diffusion d’actualités internationales par les quotidiens et, en conséquence, des visions multiples générées par les différentes sources médiatiques.

La thèse sera rédigée en français, mais des contributions aux livrables du projet H2020 ODYCCEUS seront rédigés en anglais. La maîtrise des deux langues est donc indispensable.

Profil des candidats et dossier de candidature

Le/la candidat(e) proposera un projet de thèse de 6 à 10 pages (maximum) en anglais précisant le sujet de thèse, la méthodologie de recherche, la problématique et une bibliographie sélective. Le/la candidate aura une spécialisation en géographie politique avec une maîtrise avancée des méthodes de cartographie, statistique et analyse spatiale sous R. Il/elle devra démontrer également des connaissances en analyse textuelle.
Il/elle fournira également :
– un CV
– une lettre de motivation
– son relevé de notes de Master 2
– son mémoire de recherche de Master (note minimum 14/20)

Les dossiers de candidatures seront évalués par un jury, et les meilleurs candidat.e.s seront sélectionné.e.s pour un entretien à la suite duquel le/la candidat.ee sera sélectionné.e.

En savoir plus