logo


Date

4 October 2016 // 14:30 – 16:30






Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Ce séminaire organisé par l’axe Agricultures se tient 2 rue Valette, Paris 5e

Intervention de Pascal Grouiez, (LADYSS/Université Paris Diderot)

La présentation discute de l’émergence d’exploitations agricoles intégrées aux filières agro-industrielles en Russie, dans un secteur marqué par une diversité de forme d’exploitation. La littérature économique l’interprète tantôt comme un phénomène transitoire, tantôt comme une innovation majeure qui devrait faire disparaître toute autre forme d’organisation. À partir d’une lecture commonsienne, qui offre une large place aux problématiques d’héritages institutionnels, de conflits et de compromis d’acteurs, nous rendons compte du caractère fondamentalement institutionnel de ces nouvelles organisations, ni transitoires, ni nécessairement dominantes. Les « agroholdings » émergent dans un espace combinant secteur et territoire, et en s’appuyant sur un environnement socio-économique hérité de l’époque soviétique (structure salariale des exploitations collectives, forte spécialisation des travailleurs, nature des droits de la propriété foncière collective). En mobilisant les concepts de transactions, going concerns et futurité, nous soulignons la capacité d’acteurs nationaux ou internationaux à fonder de nouvelles règles de l’action collective (working rules). Les compromis se traduisent par des nouveaux going concerns qui doivent être contextualisés. Nous en rendons compte à travers deux monographies d’entreprise, Eksima-Agro (un agroholding russe) et Bonduelle-Russie (une multinationale française).

En savoir plus