logo


Date

21 November 2013 // 09:00 – 10:30






Cette table ronde a lieu à l’Université de la Manouba (Tunisie)

Deux ans après les Printemps arabes, plusieurs pays d’Europe de l’Est et du Sud (Bulgarie, Roumanie, Grèce, Turquie) ont connu des mouvements forts de contestation contre les gouvernements en place. La table ronde discutera de ces nouveaux «territoires de la contestation» dans une perspective interdisciplinaire, en cherchant à identifier les causes et les acteurs de ces mouvements, le rôle éventuel des disparités territoriales, les similitudes/différences avec la Révolution tunisienne de 2011, etc.

Avec la participation de

Jean-Yves Moisseron (économiste, IRD et CIST) : modérateur
– Petia Koleva (économiste, Université Paris Diderot et CIST)
Chryssanthi Petropoulou (géographe, Université d’Egée, Grèce)
Özge Artik (géopolitiste, Université Galatasaray, Turquie)

Elle est organisée par l’axe Conflits du CIST, dans le cadre du 2e symposium de la recherche de l’Université de la Manouba consacré aux territoires.

En savoir plus