logo


Date

20 October 2017

Lieu

bât. Olympe de Gouges, campus Paris Diderot
8 rue Albert Einstein 75013 Paris France






Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Ce 3e séminaire du projet Grandes métropoles se tient dans la s. 628 (6e étage)

Ce troisième atelier du projet Grandes métropoles, coordonnée par l’axe Information territoriale locale et l’axe Mobilités, identités et territoires, portera sur les données locales pouvant être mobilisées pour étudier les mobilités dans différents contextes métropolitains (Paris, Mexico, Londres…). Elle abordera aussi bien l’évolution récente des données mises à disposition que leurs carences et les solutions imaginées pour contourner ces lacunes.

Comme pour le précédent atelier, la journée sera organisée en deux temps :
– des études de cas le matin pour exposer des problèmes théoriques et méthodologiques associés à l’analyse de la mobilité
– un atelier informatique l’après-midi proposant de manipuler différents jeux de données de mobilités.

Matin – Questions théoriques et méthodologiques associées à l’analyse de la mobilité

9h30 – Introduction de la journée
9h45 – Benjamin Motte (Théma, université de Bourgogne) – Élargir le cadre d’analyse de l'(im)mobilité : de l’inégalité à l’irrégularité
Discutant : Christophe Imbert (IDEES, université de Rouen)
10h30 – France Guérin-Pace (CIST, INED) – Les mobilités : quelles sources ? Quelles échelles ? Quelles problématiques ?

Approcher les individus et les territoires par les données de mobilité : Mexico
comme laboratoire

11h – Paulina Lopez-Guttierez (INED, univeristé Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – Apports et limites des données de la statistique publique pour étudier les mobilités individuelles
11h30 – Jean-François Valette (Ladyss, université Paris 8) – Qualifier les territoires à partir
des données de mobilité
12h – Discussion

Après-midi – Deux ateliers en salle informatique

14h-16h30
– À partir de l’enquête Intercensitaire de la zone métropolitaine de Mexico, comment caractériser à la fois les territoires, les trajectoires entre ces territoires ou encore les populations connaissant une mobilité ? – Jean-François Valette (Ladyss, université Paris 8)
– Que nous apprennent les données des vélos en libre service sur les mobilités de 3 grandes métropoles ? – Marianne Guérois et Malika Madelin (CIST, Géographie-cités et Prodig, univeristé Paris Diderot)

[Sur inscription, jusqu’au 12 octobre 2017]

Si vous souhaitez par ailleurs intervenir pour un prochain atelier, n’hésitez pas à nous faire part de vos idées/questions diverses : toutes propositions bienvenues !

En savoir plus